www.athle.fr
Accueil
comité départemental d'athlétisme du bas-rhin
Actualités
Demi-finale Championnat de France de cross à Bischwiller. Résultats, commentaires et interview
Commentez cette actualité
13 Février 2013 - CO
Demi-finale Championnat de France de cross à Bischwiller. Résultats, commentaires et  interview

Tous les résultats en cliquant ici.

les poduims des Alsaciens

Or : Julie Coulaud (EGMA, cross long fém.), Karim Foulouh (S2A, vétérans), Line Kuster (PCA, cross long fém. vétérans), Nicolas Weber (ANA, espoirs masc.), Juliette Drendel (PCA, espoirs fém.), Maxime Hueber-Moosbrugger (ANA, cadets), Pays Colmar Athlétisme (cross long fém.), Entente Grand Mulhouse Athlétisme (juniors garçons), Unitas Brumath (cadets)

Argent : Élodie Mené (RTS, cross long fém.), Baptiste Mischler (UB, cadets), RT Schweighouse (vétérans), Alsace Nord Athlétisme (juniors filles)

Bronze : Blandine Bitzner-Ducret (S2A, cross long vétérans), Nourredine Kechad (PCA, vétérans), Morgane Bourquade (S2A, espoirs fém.), Mohamed-Amine El  Bouajaji (S2A, cadets), Strasbourg Agglomération Athlétisme (cross long fém.), PCA (vétérans), PCA (cadettes)

------------------------------------------

La presse en parle:

Ce matin dans les DNA.

L’Alsace a réussi ses pré-France à domicile sur un parcours unanimement apprécié, dans la lignée d’une organisation aux p’tits oignons. Le bilan chiffré est remarquable, du titre vétéran de Karim Foulouh à celui de Julie Coulaud chez les féminines, en passant par le quadruplé des cadets. Contraint à l’abandon, Pierre Joncheray, blessé, n’a hélas pu poser la cerise sur le gâteau.

Et Pierre Joncheray est sorti de la forêt, marchant sur des œufs, la chaussure droite à la main et le moral en berne. Pendant ce temps, l’inattendu Bisontin Zouhair Oumoussa bouclait victorieusement l’épreuve reine devant un Georges Burrier qui espérait décrocher la timbale, en l’absence d’un Antoine De Wilde blessé.

Il n’est donc pas question de se voiler la face

Avant la mi-course, Joncheray (S2A) constituait l’ultime carte alsacienne au sein d’un groupe de tête comptant encore Samir Baala, David Eckes et Nicolas Weber au terme du premier des cinq tours.

Un mauvais appui aura anéanti les espoirs du néo-Strasbourgeois, un orteil déplacé. « Je suis dépité. Ça fait trop mal. Si c’est ce que je crains, j’en ai au moins jusqu’en avril. » En délicatesse avec le métatarse par le passé, Joncheray sait à quel point les blessures au pied peuvent durer. Il peut faire une croix sur les championnats de France, dans deux semaines dans le Berry.

« J’étais dans le coup, même si février n’est jamais un gros mois pour moi. » Une façon de reconnaître qu’il ne se voyait peut-être pas de taille à lutter avec les meilleurs.

Le Colmarien Sébastien Spehler, blessé lui aussi et absent, Samir Baala ne cachait pas sa surprise de finir meilleur régional (8e ), devant Karim Tahri et un tir groupé, de la 13e à la 17e place (Da Silva, Génevé, Egler, Weber, toutefois sacré en espoir, Eckes).

Benjamin Rubio déçoit

Cela fait loin, tout comme sur les cross courts. On attendait notamment beaucoup de Benjamin Rubio (S2A). Peut-être pas le podium, Tanguy Pepiot (Doubs Sud) et Benjamin Choquert (ASPTT Nancy) apparaissant bien au-dessus du lot. Mais 17e , voilà qui n’a rien à voir avec ses prétentions.

Les Mulhousiens Badr Jabou et Sofiane Selmouni, en convalescence, 13e et 14e , le devancent même, dans une dynamique positive pour leur part.

Chez les féminines, Soumaya Nadarak manquait aussi à l’appel, réduisant à néant les chances alsaciennes derrière l’ex-Colmarienne Vanessa Ouar (ASPTT Nancy) qui a surpris Florence Moissette (ASSA).

Au pied levé ou presque, la Brumathoise Élise Pollini était dans les clous (7e ), tout comme Emmanuelle Stadtler (ASCS, 10e ) et une Stéphanie Seel (ANA, 15e ) qui va crescendo.

Au moment de dresser des lauriers au FCJA Bischwiller, à la ville de Bischwiller et à tous ceux qui ont garni de 19 podiums et neuf titres le bilan alsacien, il n’est donc pas question de se voiler la face. Excepté un cross long féminin de haute levée, les régionaux sont restés en retrait sur les courses majeures.

Julie Coulaud impressionne

Le cross long féminin, justement. Julie Coulaud (EGMA) y a frappé fort, par la manière. Derrière, insatiable, Line Kuster – 1re vétérane – est allée arracher la 2e place au scratch à une Élodie Mené – 2e senior – qui ne s’attendait pas à pareille fête. Blandine Bitzner-Ducret, 5e , débarrassée de ses soucis à la jambe, a pris son pied et le bronze chez les vétéranes. La Colmarienne Juliette Drendel, 28e , s’est imposée en espoir. Que du bonheur. Dommage que les Obernoises Cecile Moynot-Mantel et Marie Wintzerith n’aient pu partager le gâteau.

Auparavant, les cadets y ont mordu à pleines dents (voir ci-dessous). Les juniors Arthur Deloignon (ASS) et El Amine Ali Rachedi (EGMA), au pied du podium, n’ont pas eu à rougir dans une catégorie relevée.

Quant au geste du jour, il a été l’œuvre de Karim Foulouh lors de la course d’ouverture (photo ci-contre). L’Illkirchois, de retour de blessure, ne cesse de monter en régime. Le 3 mars, à Lignières-en-Berry, il visera le titre, constituant une des meilleures chances alsaciennes, avec le cadet Maxime-Hueber-Moosbrugger. Julie Coulaud et Line Kuster auront leur mot à dire. Sans oublier Driss El Himer…

-----------------------------------

l'Alsace.fr 

Cross-country L’Alsace s’offre un bon cru


À l’image de Julie Coulaud (EGMA), sacrée sur le cross long féminin et en bonne position avant les championnats de France à Lignières-en-Berry le 3 mars, les athlètes alsaciens ont vécu une belle journée hier à Bischwiller à l’occasion des interrégionaux de cross-country. Photos Jean-Marc Loos

À l’image de Julie Coulaud (EGMA), sacrée sur le cross long féminin et en bonne position avant les championnats de France à Lignières-en-Berry le 3 mars, les athlètes alsaciens ont vécu une belle journée hier à Bischwiller à l’occasion des interrégionaux de cross-country. Photos Jean-Marc Loos

Avec 21 podiums, dont 9 titres, les athlètes régionaux ont brillé hier lors de la demi-finale des championnats de France de cross-country à Bischwiller. Encourageant avant les championnats de France du 3 mars à Lignières-en-Berry.

C’est assurément le plus beau geste de la journée. En ce dimanche de championnats interrégionaux à Bischwiller, les vétérans viennent d’ouvrir les hostilités, même si le terme est, dans ce cas précis, bien mal choisi. Le Strasbourgeois Karim Foulouh, vice-champion de France en titre, et le Lorrain David Antoine sont au coude-à-coude. Ils lancent le sprint, se touchent. Antoine tombe. Foulouh passe et semble filer vers le sacre.

Survient alors une scène un rien surréaliste et inédite, que l’athlète du S2A raconte : « Malgré mon élan, j’ai réussi à m’arrêter avant la ligne et à faire demi-tour pour relever David et finir ensemble. Il ne méritait pas que ça se termine sur une chute. »

Inutile de dire que ces interrégionaux, qualificatifs pour les championnats de France de Lignières-en-Berry le 3 mars, sont lancés. D’autant mieux d’ailleurs que derrière un Foulouh finalement désigné vainqueur après son geste fair-play, le vétéran du PCA, Nouredine Kechad, monte sur la 3 e marche du podium.

Pour l’Alsace, la journée s’annonce bien. Elle s’achèvera avec 21 médailles : 9 d’or, 4 d’argent, 8 de bronze. À l’heure du déjeuner, les cadets alsaciens, le champion de France 2012 Maxime Hueber-Moosbrugger en tête, vont se délecter d’un festin (lire ci-dessous). Puis, à défaut de s’offrir le podium individuel, les juniors de l’Entente Grand Mulhouse Athlétisme feront main basse sur la couronne par équipes, avec El Hocine Ali Rachedi (5 e), Ayoub Akil (7 e), Ibrahima Sow (8 e) et Rayane Zouggagh (30 e). « Nous étions venus pour cette première place, se félicitent en chœur les mousquetaires de l’EGMA. Nous terminons avec 15 points d’avance sur le 2 e. C’est pas mal. Nous espérons le podium aux ‘’France‘’. »

Assez peu en vue dans les cross courts, malgré le bronze de la Brumathoise Elise Pollini chez les espoirs et les 13 e et 14 e places encourageantes des Mulhousiens Badr Jabou et Sofiane Selmouni (EGMA) chez les garçons, les Alsaciens vont se rattraper sur le long. Surtout chez les dames qui ont ouvert le bal et l’ont mené d’un pas alerte. Malgré l’absence de la championne du Bas-Rhin Cécile Moynot-Mantel (Obernai), malade, les Alsaciennes ont raflé les trois premières places du scratch, s’invitant à six parmi les neuf premières. Chez les seniors, la championne de France 2006 Julie Coulaud, désormais Mulhousienne, a écrasé la concurrence comme aux championnats d’Alsace fin janvier au Waldeck. « J’ai tout de même plus galéré qu’aux « Alsace » à cause du manque de séances lié au froid et à la neige. À 30 ans, il me reste peu d’années. Alors, j’essaie de bien courir pour ne rien regretter. Si je fais dans le Top 5 aux France, ce sera plutôt bien. »

Deuxième au scratch devant Elodie Mené (Schweighouse, 2 e senior), Line Kuster (PCA) a récupéré un titre vétéran après lequel elle courait depuis 2009. « Je suis partie derrière Blandine (Bitzner-Ducret, 5 e au scratch et 3 e vétérane) . Nous avions la Lorraine Daisy Colibry en point de mire. J’ai pu la déposer dans les 200 derniers mètres. J’irai aux France, dont j’ai pris la 5 e place l’an passé, pour y faire le meilleur classement possible. » Dans ce cross long féminin, Julie Drendel (PCA) complète la razzia alsacienne en décrochant le sceptre des espoirs. Son club conquiert le Graal par équipes.

Malheureusement pour eux, les masculins ont été beaucoup moins à la fête. Malgré le forfait du champion interrégional 2012 Antoine De Wilde (Nevers), les régionaux, privés en dernière minute du vice-champion d’Alsace Sébastien Spehler (PCA), ont souffert. Au sens propre pour le quintuple champion d’Alsace Pierre Joncheray (S2A). Encore dans le coup après la première boucle, le Strasbourgeois a abandonné, victime d’une douleur à un orteil du pied droit. « C’est un mal récurrent. Il n’y a pas grand-chose à dire. Ma saison hivernale est pliée. Je suis un peu dépité. Je ne me sentais pas trop mal. Ça ne veut pas dire que j’aurais gagné, mais c’est frustrant de s’arrêter ainsi. »

Joncheray stoppé dans son élan, le Ludovicien Samir Baala (SLRC) termine premier Alsacien, au 8 e rang. Mais il n’est pas très satisfait non plus : « Je ne suis pas trop content de ma course. J’ai pris un très mauvais départ et me suis retrouvé dans les derniers. Je suis revenu en tête au bout d’un kilomètre. C’était une erreur, je suis allé trop vite et l’ai payé ensuite. Bon, finir 8 e, ce n’est pas si mal. Mais j’espérais le Top 5, voire secrètement le podium, d’autant que c’était mon tout dernier cross. Je suis presque un peu déçu d’être le premier Alsacien. J’aurais bien aimé que quelqu’un arrive dans les trois premiers. » Le champion du Bas-Rhin, Anthony Da Silva (ASL Robertsau), termine un peu plus loin, au 13 e rang.

Une consolation tout de même dans ce cross long : le sacre de l’espoir Nicolas Weber (ANA). La preuve par neuf (comme neuf titres) que l’Alsace aura son mot à dire dans quinze jours à Lignières-en-Berry.

le 18/02/2013 à 05:04 par Stéphane Godin


--------------------------------

Interview de:

Karim Foulouh à  l'issue du cross vétéran victorieux Mohamed-Amine El Bouajaji (3éme cadet) : 



les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
15/07 >
29/06 >  (1)
03/04 >  (3)
01/04 >
23/03 >
17/03 >
05/03 >
24/02 >
10/02 >
02/02 >
14/01 >
13/01 >
06/01 >
26/11 >
22/11 >
05/02 >
01/02 >
02/09 >
12/08 >
27/07 >
Athle.fr
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
Les clubs du Bas-Rhin.
Annuaire LARGE
Accueil
Les Espaces