www.athle.fr
Accueil
comité départemental d'athlétisme du bas-rhin
Actualités
Championnats de France CA-JU, les résultats
Commentez cette actualité
16 Mars 2012 - CO
Championnats de France CA-JU, les résultats

Les championnats de France CA-JU à  Val-de-Reuil ont  vu le couronnement d'Alice Hansmann (S2A/IBAL )à  la perche améliorant la performance de l'année en salle la médaille d'argent étant  revenue à Maeva Alves  societaire également de S2A/ IBAL

Quelques deceptions:

Yanis Alves(S2A/IBA)L un jour sans.. avec 4m au saut à la perche

Elise Polini ( UB) avec  2'19''38 en serie du 800m insuffisant pour d'acceder a la finale.


Le résultat des bas-rhinois

quelques photos ( source FFA)


Reportage issu d'Athle.fr
Championnats de France Cadets-Juniors en salle :
Debruge s’offre le record
(1)
Championnats de France Cadets-Juniors en salle : Debruge s’offre le record

Le seul record de France de cette deuxième journée des championnats de France a été l’œuvre du cadet Benjamin Debruge sur 400 m. Le Normand l’a emporté sur les deux tours de piste en 48’’95. Trois doublés ont été réalisés au cours cette compétition très dense par les cadets Rouguy Diallo (longueur-triple), Derisha Jeffers (60 m-200 m), et Wilhem Belocian (60 m-60 m haies).

En matière de cris de joie à l’arrivée, Benjamin Debruge est un expert. Autant dire que le spécialiste du 400 m haies, champion de France sur cette distance l’été dernier, a pu se lâcher à l’arrivée du 400 m aujourd’hui. Et il y avait de quoi. Car en l’emportant en 48’’95, l’athlète du Stade Sottevillais a battu un des plus vieux records de France cadets. Celui de Thierry Dejean, auteur d’un chrono de 49’’12 en 1989. En tête du début à la fin, Benjamin Debruge a pris des risques en partant sur des bases très élevées et ne s’est jamais désuni. Même si le 400 m n’est pratiqué officiellement par les cadets que depuis l’an dernier, après une longue parenthèse, la performance du Normand est impressionnante. Et peut laisser à penser que ce dernier pourrait aller très vite dans quelques mois, sur plat et surtout sur les haies.

Diallo rebondit encore
Après la première journée, bon nombre d’athlètes semblaient en mesure de faire le doublé dans la magnifique salle Jesse Owens de Val-de-Reuil, qui accueillait pour la première fois les championnats de France cadets-juniors. Ils n’ont finalement été « que » trois cadets à réaliser ce petit exploit. Le plus impressionnant a peut-être été Wilhem Belocian. Vainqueur hier sur 60 m en 6’’82, le sprinteur du Stade Lamentin a su se rattraper, après un départ compliqué, pour l’emporter sur 60 m haies en 7’’73. Son record personnel. Retour au top, après un été compliqué, pour la Guadeloupéenne Derisha Jeffers. Titrée sur 200 m, l’athlète de Speedy Plus n’a pas fait de détails sur la ligne droite en s’imposant en 7’’52, malgré un large strap à la jambe droite. Enfin, du côté des concours, la spécialiste du triple saut Rouguy Diallo (ASPTT Toulon La Valette), vainqueur dans cette discipline hier, est allée chercher le titre à la longueur au dernier essai en s’envolant à 5,78 m. La preuve d’un sacré mental.

Willy se fait un prénom
Toujours sur les aires de sauts, on retiendra que la junior Dior Delophont (ASPTT Nancy), championne de France du triple saut, n’a pas réalisé le doublé en s’imposant à la hauteur. Elle s’est en effet fait voler la vedette par Solène Gicquel (Stade Rennais), qui a égalé son record personnel avec 1,78 m. La fille de Jean-Charles, recordman de France senior de la hauteur, a de qui tenir ! Dans la même discipline mais chez les cadettes, belle victoire de Perrine Leroy (Ua Gujan-Mestras), qui a explosé son record de quatre centimètres en effaçant une barre à 1,74 m pour décrocher le titre. Dans le bac à sable, il y a aussi eu de belles performances. Grande favorite à la longueur junior, Noémie Combettes (Yonne Ac) a tenu son rang en retombant à 6,05 m. Petite surprise, en revanche, au triple saut junior, avec la première place de Dhany Amon avec 15,32 m. L’athlète de Vernouillet AC a attendu le dernier essai pour chiper la tête à Jean-Noël Cretinoir (Club Colonial), auteur d’un meilleur saut à 15,17 m. Mais la palme à l’applaudimètre revient à un lanceur de poids, en la personne de Willy Vicaut (CA Montreuil 93). Le frère du sprinteur Jimmy est en train de se faire un prénom. Il a en effet survolé le concours cadet en expédiant son engin à 19,24 m, à moins de quarante centimètres de Frédéric Dagée. Ce sera peut-être pour cet été…

Pour terminer, un mot sur les courses qui se sont déroulées sur l’anneau. Le spectacle a souvent été de toute beauté, lors de championnats de France très denses et prometteurs par le niveau des performances. Des exemples ? La démonstration du cadet Gautier Dautremer (Entente Franconville Cesame Vo), deuxième sur 60 m hier et au-dessus du lot sur 200 m aujourd’hui en 21’’55. Chez les juniors, l’éclectique Mickael-Meba Zeze (21’’63), licencié au Val de Reuil AC, est allé moins vite mais a ravi le public local en coupant la ligne d’arrivée en première position. Sur la distance supérieure, le 400 m, la cadette Joan Medjid (Club Athlétique de l’Ouest 78) a fait très belle impression en survolant sa finale en 56’’48, à seulement deux centièmes du record de France. Mais ce sont par les 800 mètres, la seule épreuve de demi-fond au programme, que s’est achevé le programme des courses en individuel. Une épreuve marquée par le superbe cavalier seul de la cadette Emeline Bauwe (Athle 66), passée en 1’02’’71 et vainqueur en 2’12’’31. Pas mal pour une spécialiste du 400 m haies… Chez les juniors, les sœurs jumelles Sextius (Livry Gargan Athlétisme) sont passées tout près d’un incroyable doublé. Mais si Emma s’est imposée en 2’13’’03, Ophélie a dû se « contenter » du bronze en 2’13’’46. L’argent est en effet revenu à Valentine Huzé (SPN Vernon), une autre « quatrehacheuse ». Place désormais à la préparation de la saison estivale pour ces jeunes filles. Avec, en ligne de mire pour les juniors, d’alléchants Mondiaux à Barcelone…

A Val-de-Reuil, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Vous pouvez retrouver tous les résultats :

Pour voir quelques photos de la 2ème journée, cliquez ici
Pour voir quelques photos de la 1ère journée, cliquez ici
Encore plus de de photos sur http://www.photoathle.fr

Ils ont dit :

Emeline Bauwe, championne de France cadette du 800 m en 2’12’’31 : « Je suis contente de ma course. Même si j’avais beaucoup d’avance au niveau des temps d’engagement, je stressais quand même. Je voulais battre mon record mais je n’ai pas réussi. Je me suis retournée plusieurs fois car j’avais peur que ça revienne. Pourtant, j’entendais mon coach crier : ne te retourne pas ! Avec un peu plus de concurrence, j’aurais pu réaliser un meilleur chrono. »

Leo Fontana, champion de France cadet du 800 m en 1’57’’45 : « J’ai fait une super bonne course. Je ne pensais pas que ça partirait aussi vite. J’ai réussi à bien rester derrière les premiers et j’ai tout donné à la fin pour aller chercher la victoire. J’étais plutôt en confiance après mon temps en séries. Après la saison de cross, je suis venu ici sans prépa 800. C’est de bon augure pour les France en plein air ! »

Noemie Combettes, championne de France junior de la longueur avec 6,05 m : « Je suis satisfait et un peu surpris par cette victoire, même si j’aurais préféré aller plus loin pour réaliser les minima pour les Mondiaux. Ce sera d’ailleurs l’objectif pour cet été. Je bats mon record au dernier essai, en mettant plus de vitesse dans la course d’élan et en m’appliquant sur l’ultime saut. »

Dhany Amon, champion de France junior du triple saut avec 15,32 m : « Ce titre me rassure pour cet été. J’étais en tête des bilans avant le concours mais, sur une compétition, tout peut arriver. J’ai été régulière à six mètres cet hiver. Je suis à huit centimètres des minima pour les championnats du monde par rapport à mon record. Avec un peu plus d’entraînement, je pense que les minima sont jouables. »

Jeremy Kaza-Ngo, champion de France junior du 60 m haies en 7’’76 : « Je suis super content. Depuis l’an dernier, je travaille dur. Cette performance est le résultat de mes efforts. Je n’ai pas trop pensé à la technique pendant la course, juste à foncer. Je suis satisfait du chrono. Je ne vais pas mentir, l’objectif, ce seront les Mondiaux juniors cet été. »

Wilhem Belocian, champion de France cadet du 60 m haies en 7’’73 : « Mon pied était mal positionné dans les starting-blocks. Je suis mal parti et j’ai dû remonter puis accélérer, en me concentrant sur les franchissements. Je bats mon record personnel. Ca prouve que le travail paye. Avec un bon départ, j’aurais même sans doute pu descendre sous les 7’’70. »

Derisha Jeffers, championne de France cadette du 60 m en 7’’53 : « Ca fait bien plaisir. J’avais un peu peur avant la finale car je n’avais pas réalisé le meilleur temps des demies. Mais j’ai dit : ce titre, je le garde. J’étais un peu blessée à la jambe droite mais je n’ai rien senti pendant la course. Ce doublé 60 m-200 m, ça me motive pour la suite. »

Rouguy Diallo, championne de France cadette du saut en longueur avec 5,78 m : « J’étais bien partie mais j’étais deuxième pendant tout le concours. J’ai eu peur même si je savais que je pouvais encore gagner car il me restait du jus. Ce doublé était important pour moi. Je tenterai de réaliser la même performance cet été. Je n’ai pas de préférence entre le triple saut et la longueur. Cela dépend de la période et de mes résultats. »

Perrine Leroy, championne de France cadette du saut en hauteur avec 1,74 m : « Je bats mon record de quatre centimètres ! Je ne m’attendais pas à gagner. J’ai pigé un truc de plus aujourd’hui sur le plan technique. J’ai réussi à verticaliser plus mon saut. Cette victoire prouve que le travail paye. J’habite à une heure de mon club donc ça fait beaucoup d’allers-retours. Je vais m’entraîner dur pour conserver ce niveau. »

Gautier Dautremer, champion de France cadet du 200 m en 21’’55 : « Avant la finale, j’étais K.O. Je n’avais pas de jus avec mes 60 m d’hier. J’ai couru en étant assez crispé. Mon coach voulait que je fasse mieux au niveau du chrono mais tant qu’il y a la victoire… Pour cet été, si c’est possible de se qualifier sur 100 m ou 200 m pour les Mondiaux juniors, pourquoi pas ? »

Solène Gicquel, championne de France junior du saut en hauteur avec 1,78 m : « L’objectif, c’était la victoire. J’ai eu du mal à rentrer dans le concours. J’ai franchi pas mal de barres au deuxième essai. A partir de 1,72 m, j’ai commencé à être mieux. J’égale mon record personnel. Les 1,82 m, je pense que je peux les réussir cet été. C’est mon premier titre. Je suis super contente. »

Willy Vicaut, champion de France cadet du lancer du poids avec 19,24 m : « J’ai assuré au premier essai. Ensuite, je me suis endormi jusqu’au cinquième, où j’ai commencé à me réveiller. Et j’ai tout donné au sixième, avec ce jet à 19,24 m. Je pensais aux 19 mètres avant le concours mais je n’espérais pas lancer aussi loin. Le manque de concurrence ne m’a pas gêné. Je pensais plus à mon record qu’au titre. L’objectif sera de battre le record de France cet été. »

Coralie Leturgez, championne de France junior du 400 m en 56’’11 : « J’avais vraiment une mauvaise appréhension avant la finale car j’avais réalisé une contre-performance hier, à plus de trois secondes de mon record. Dans ma tête, c’était mort. Je me suis dit que je n’avais plus rien à perdre et j’ai tenté. En entrant dans la dernière ligne droite, c’était maintenant ou jamais. Je savais que j’avais plutôt un bon finish. Après ma quatrième place aux championnats de France l’été dernier, c’est une très belle revanche. J’en avais besoin pour reprendre confiance dans l’optique de cet été. »

Benjamin Debruge, champion de France cadet du 400 m en 48’’95 (record de France) : « Je suis trop content ! Je ne partais pas avec l’objectif de battre le record de France. Je le pensais inatteignable. Mon premier tour a été un peu trop rapide mais je voulais passer en tête à tout prix. J’ai contrôlé ma foulée tout en allant vite. Avec ce record, je ressens de la fierté. Je vais essayer de tenter le doublé 400 m-400 m haies cet été. »

Joan Medjid, championne de France cadette du 400 m en 56’’48 : « Je suis super contente. Je ne pensais pas du tout réaliser ce chrono-là. En étant placée au couloir trois, il fallait absolument que je parte vite. Je suis à seulement deux centièmes du record de France ? Je ne savais pas ! J’espère descendre sous les 56’’ cet été et me rapprocher des 55’’20. »

Jeffrey Levacque, champion de France junior du 400 m en 48’’19 : « Premier, c’est une surprise. Vu les bilans et la présence de Thomas (Jordier), je pensais seulement à la deuxième place au début. Mais ce matin, quand les couloirs ont été définis, je me suis dit que ça pouvait être possible de gagner. J’ai commencé à accélérer dans les cinquante derniers mètres et je suis revenu sur Thomas. Quand je me suis décalé, je savais que ça allait passer. »

 

RB
Admin Athle.fr

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
27/11 >
03/11 >
21/10 >
06/10 >
20/09 >
17/08 >
19/07 >
15/07 >
28/06 >
21/06 >
14/06 >
07/06 >
02/06 >
29/05 >
13/05 >
03/05 >
23/03 >
28/01 >
06/01 >
17/11 >
Action jeunes
Couleur De Dessin Dun Jeune Coureur Vecteurs libres de droits et plus  d'images vectorielles de Activité - iStock
Les clubs du Bas-Rhin.
Annuaire LARGE
Accueil
Les Espaces